samedi 10 mars 2007

Les choix

Choix. Un bien jolie mot, un bien jolie concept, mais avons nous vraiment le choix? Lorsqu'un choix implique d'un côté d'accomplir ses rêves et de l'autre la possibilité de subvenir à ses moyens, est-ce vraiment un choix? Lorsque l'on a un bon emploi, stable, est-ce un choix de tout lacher pour aller vers l'hypothétique du rêve, sans bouer de sauvetage?

Les reveurs dirons ''oui, il faut faire le choix de tout lacher'' , les pragmatiques diront ''conserve ton emploi et ta sécurité'' mais que faire lorsque tu te retrouve déchiré entre ces deux choix? Lorsque tu es un rêveur pragmatique?

On nous présente notre société comme une société de choix, mais qu'elles sont ces choix, quels choix avons nous réellement? Choisir entre travailler ou faire travailler les autres? Choisir pour qui nous allons nous prostituer un temps? Choisir quels politiciens vont nous diriger pendant les 4 prochaines années? Mais dans les faits, les choix sont rares et bien souvent déterminé par l'entourage, les expériences et une foules d'autres aspects socio-économiques.

Les choix sont minces d'autant qu'ils sont déterminant. Un choix d'hier est bien souvent à l'origine de notre situation actuelle, un choix d'aujourd'hui risquera d'influencer notre futur.

Si au moin nous avions tous les mêmes possibilités de choix...