lundi 26 mars 2007

Quoi dire maintenant?

Les Québécois ont fait leur choix. Un parti libéral minoritaire avec une ADQ forte et un PQ pratiquement KO. Mais tout n'est pas perdu heureusement , le PQ réussit à sauver les meubles en reprenant le lac St-Jean. On prend aussi Crémazie au PLQ, ouain....

Mais il ne faut pas se leurrer, ces résultats sont très décevant, même si ils ne sont peut-être pas si surprenant. J'ai cru jusqu'au bout que le PQ récolterait la prime de l'urne, qu'une fois dans l'isoloir les québécois sortiraient de cette torpeur adéquiste, mais non, au contraire elle s'est amplifié.

C'est la démocratie, on n'y peut rien, mais certains on compris comment l'emporter de nos jours. Tout n'est que question d'image il semble pour une partie de l'électorat. Mais bon, les gens apprendrons a connaitre l'ADQ, et verrons que là où elle nous mène, ce n'est pas notre destination.

Il faut que le PQ comprenne maintenant le message. Les québécois veulent un chef qui leur parle à eux, au peuple. Boisclair, malgré sa perfomance exceptionnelle durant cette campagne, alors qu'il partait de loin, semble brulé auprès de l'électorat. C'est dommage, mais il va devoir y laisser sa place au final, je le crains.

Il faut aussi que le PQ amène de nouvelles idées, qu'il ait un plan d'action. Pourquoi par exemple ne pas proposer un plan sur 2 mandats pour accèder à la souveraineté?

Pendant le premier mandat on prepare le terrain, on met les mecanismes en place, on pose des gestes autonomistes quoi, et au 2 eme mandat quand on sera pret on ira pour le référendum.

Si on propose aux gens un plan sur deux mandats, on leur dit quoi? Qu'on voit à long terme, qu'on a un projet, qu'on veut le réussir , mais qu'on veux que ce soit démocratique, donc si apres notre premier mandat et les premiers pas vers le pays, les gens n'embarquent plus, ils pourront voter contre nous pour eviter la phase finale du projet.

Mais ces 4 années, à préparer le terrain, à travailler sur notre rêve, nous permetteraient de se donner un élan , d'embarquer tout les québécois dans la formidable aventure de la construction d'un pays! Bon je m'égare... je ferai un sujet sur ca un autre fois.

Revenons donc aux élections.

Une victoire Morale pour l'ADQ, une baffe pour Charest, mais prévisible, et le PQ, qui sans se noyer, commence à avoir de la difficulté à respirer!

Le verdict est clair souverainistes, il faut se retrousser les manches et trouver le moyen de convaincre les gens que notre projet est visionnaire, positif et emballant pour l'avenir du Québec!
Pour tout ceux qui avant nous se sont battus pour le Quebec, continuons le combat!

1 commentaire:

AntiPollution a dit…

Bonjour,
Je viens tout juste de découvrir ton blog; excuse le retard.
Tes idées sont bonnes, il faut se retrousser les manches et surtout pour ceux qui en ont le don de parole téléphoner dans toutes les lignes ouvertes qu'elles soient de la radio ( même les radios-poubelles )pour défendre bec et ongle l'indépendance du Québec.
Je crois que le mystère Québec commenca le jour où des animateurs de radio poubelle comme les Jeff Fillion ont eu toute la latitude voulue pour déverser leurs fiels contre le PQ.